Bouton téléphone

Saisissez votre recherche puis appuyez sur la touche Entrée

La Box TF1 Publicité : la régie offre un accès illimité à sa plateforme

La Box, plateforme servicielle de TF1 Publicité, a un an. Créée pour fluidifier les échanges avec les agences médias, son développement s’inspire d’une méthode innovante : le « Lean Start-ups ». Retour d’expérience.
la box image en-tete

La conception de La Box marque un tournant dans la politique d’innovation et d’accompagnement de TF1 Publicité vis-à-vis de ses partenaires agences. C’est en 2012 qu’a débuté une grande réflexion (« Challenge 2012 ») sur l’évolution de la relation entre la Régie et ses clients. Ce chantier a fait naître les achats d’espaces en MPI (mode de programmation internalisé), qui automatise le planning des spots à partir des briefs. Fin 2013, un autre axe de travail est lancé, à l’initiative de Sylvie Le Meignen, directrice générale adjointe (DGA) de TF1 Publicité, en charge de la programmation et de l’administration commerciale : la modernisation et la simplification des échanges avec les agences médias. Face à la multiplication des briefs, l’enjeu est de proposer aux agences une solution rapide, formalisée et sécurisée pour faire leurs demandes de programmation. Rapidement, les équipes de TF1 Publicité s’accordent pour créer une solution dématérialisée d’échange et d’achat pour les clients : La Box est née. « Il s’agissait d’accélérer le dépôt des demandes TNT/Thématiques sans pour autant perdre le lien privilégié que nous entretenons avec nos interlocuteurs », décrit la directrice. Afin d’offrir une expérience optimale à ses clients, la Régie travaille à définir une interface et une ergonomie qui soit la plus fluide possible. En deux mois seulement, l’objectif est atteint : 100 % des briefs sont saisis sur La Box. Les acheteurs plébiscitent la plateforme pour le gain de temps qu’elle leur offre. « Agilité, interactivité, effi cacité…

Les retours positifs de nos clients sont encourageants et nous poussent à nous organiser ainsi sur nos futurs projets », confirme la DGA.

TF1 Publicité adopte la méthode agile
Ce succès s’explique en grande partie par la méthode agile et expérimentale qu’a choisie d’adopter la Régie. La conception de La Box s’appuie en effet sur un mode innovant de gestion de projet : le « Lean Startups », au coeur du succès des champions numériques que sont les Gafa(1). « Break down, move fast », aime à clamer Facebook. Parce que le numérique se caractérise par une innovation continue, développer rapidement ses produits et ses services est crucial. Il ne s’agit pas d’attendre que ceux-ci soient parfaits, mais de travailler au mieux ses fonctionnalités principales (« Minimum Viable Product ») en co-création avec les premiers utilisateurs. Leurs retours d’expérience permettent ensuite de procéder aux ajustements pour améliorer le produit ou le service rendu. « Un projet "Lean Start-ups" se conçoit comme un assemblement de plusieurs briques et non comme un unique objectif global », explique Sylvie Le Meignen. L’avantage d’un tel process itératif et collaboratif est de mesurer à chaque étape l’efficacité et de redéfinir, le cas échéant, l’objectif. Pour mener à bien ce projet et gagner en souplesse et rapidité d’action, les équipes se sont formées à ces méthodes agiles. « En adoptant cette approche novatrice, TF1 Publicité prouve qu’en tant que régie média historique, elle sait s’adapter à de nouvelles méthodes de travail, auxquelles ont recours les acteurs majeurs du digital », appuie la directrice.

Construire ensemble : une démarche « consumer centric »

Afin que La Box réponde au mieux aux attentes, les agences médias ont donc été intégrées au développement et leurs souhaits placés au coeur des décisions à chaque cycle d’avancement. De la conception à la mise en oeuvre de La Box, la Régie a accompagné les agences. Lors de la mise en service de la plateforme en décembre 2014, TF1 Publicité a organisé des road-shows dans les agences pour former les acheteurs médias aux différentes fonctionnalités de La Box. Une hotline leur est également dédiée pour toute remontée d’information. Dans une démarche « consumer centric » qui privilégie le « test and learn », La Box s’enrichit en permanence. Grâce aux retours réguliers des agences, la Régie a développé d’autres fonctionnalités : la consultation des campagnes sur l’ensemble des chaînes commercialisées (auparavant accessibles via l’application e-Pocamp) ou bien encore l’accès aux rapports financiers (avec la consultation des investissements bruts) et à la « cascade »(2). Autre développement né de ces échanges : l’anticipation très en amont de la commercialisation des inventaires liés aux événements phares de la chaîne avec, par exemple, la possibilité pour les annonceurs de se positionner sur les offres de la Coupe du monde de Rugby, en pré-vente sur La Box.

Nicolas Scibilia

(1) Gafa : Google, Apple, Facebook, Amazon
(2) La « cascade » du chiffre d’affaires (C.A.) met en évidence
les éléments (gratuits, majorations, abattements…) permettant
de passer du C.A. brut au C.A. net.

xavier malho article

Responsable du pôle multiscreen
KR Media

« La Box fait l’unanimité dans l’équipe depuis sa mise en service. Grâce à son ergonomie simplifiée, sa prise en main a été immédiate par l’ensemble des acheteurs médias. L’aspect le plus important : l’accès aux informations en temps réel. Cela nous permet d’obtenir instantanément des états financiers. La Box répond à nos propres objectifs de rapidité. L’outil simplifie et automatise en effet les demandes des chargés de budget. »